var Phenix = function () {
Troll du Web depuis 1996

Si Internet fonctionnait comme la SNCB

La SNCB est le cauchemar matinal de toute personne utilisant le train pour se rendre sur leur lieu de travail. Et accessoirement, ce cauchemar revient le soir au grand galop...

Si Internet fonctionnait comme la SNCB :

  1. La chute des feuilles en automne perturbera les connexions.
  2. Les données ne pourraient plus circuler en dessous de 0° Celsius car l’huile moteur est gelée.
  3. Lorsqu’un serveur crash, c’est tout le data-center qui est paralysé.
  4. Si la foudre tombe sur votre ligne, un mec à l’autre bout du pays verra ça ligne perturbée.
  5. Certains paquets parcourront la moitié du trajet sans jamais arriver.
  6. Aux heures de grand trafic, la taille des paquets serait restreint à 3 octets.
  7. Aux heures de faible trafic, de superbe paquet 9 octets doubles étages circulera.
  8. Lorsqu’un usagé décidera d’en finir avec sa connexion et de sauter sur les rails, plus aucun paquet ne pourra circuler. Il faudra attendre l’arrivé d’expert pour constater que l’usagé est bien en mille morceaux.
  9. Lorsque les techniciens réseaux sont en grève, Internet ne fonctionnera pas du tout.
  10. Les techniciens réseaux seront payés des clopinettes...
  11. Lorsqu’un arbre tombe sur les lignes, il faut 2 heures pour trouver une tronçonneuse.
  12. Et bien sur le prix de votre connexion internet ne ferait qu’augmenter avec un service toujours plus lamentable...

Sur ce, je me demande si je ne vais pas aller me faire indemniser...