var Phenix = function () {
Troll du Web depuis 1996

Que reste t’il de Geek dans The big bang theory ?

On ne présente plus « The big bang theory », un série qui comporte aujourd’hui 4 saisons et dans laquel on peu suivre les aventures de Sheldon, Leonard, Howard et Raj. C’est 4 personnages sont à ranger dans la catégorie geek « scientifique ». Ça m’a d’ailleurs fait très plaisir de sortir du cliché informatique, parce que mine de rien, les plus gros geek de cette planète sont surement les scientifiques, rien qu’à voir ce qu’ils font du LHC .

Le principal attrait de cette série est sont humour qui avait le don de faire rire essentiellement la catégorie des geeks (Il faut que j’arrête de mettre « geek ». Je vais donc dire « Nous »).

Nous sommes depuis toujours considéré comme maladroit avec le sexe opposé. Affirmation qui tent de plus en plus à devenir fausse, même si les relations sociales ne seront jamais notre point fort. Et « The big bang theory » ce devait d’exploiter ce point faible.

Ce n’est certainement pas l’humour que je préfère, loin de là, mais il en faut pour tout les goûts. Ici au moins le geek ne ressemble pas à un débile mental comme dans « The IT crowd ».

Certaines scènes resteront à jamais gravée dans ma mémoire, comme ce sublime robot de combat inventé par Howard.

Mais voila après une saison 3 à bout de souffle et le début d’une saison 4 complètement centrée sur l’humour relationnel, trop c’est trop ! De plus en plus, cette humour qu’un de mes amis qualifie de « friends like » pourri complètement la série, 80% du temps, l’histoire tourne autour d’une fille, de drague ou de problème de solitude. Le constat pour moi est sans appel : il y a de moins en moins d’humour geek.

Pourquoi, ho grand pourquoi ce revirement ? Je ne vois que 2 raisons possibles :

  1. Les auteurs sont en manque d’inspiration.
  2. Fort de leur succès, les auteurs veulent créer un humour « tout publique » et plus accessible...

Dans le premier cas, si vous n’avez pas d’inspiration, arrêté tout simplement, et reprenez par la suite avec une bonne saison bien comme il faut plutôt que de nous servir des redites et de l’humour moyen.

Dans le deuxième cas, vous êtes impardonnables, car vous sciez la branche sur laquelle vous êtes assis.

En résumé, moins de girl et plus de 42 !