var Phenix = function () {
Troll du Web depuis 1996

Quand @pixeline insulte un ancien élève de l’#ESIAJ dans son code source.

On rigole bien à l’École Supérieur d’Infographie Albert Jacquard (ESIAJ). Puisqu’un des professeurs du groupe web et multimédia, Alexandre Plennevaux se permet de m’insulter dans son code source.

Oui, c’est une nouveauté de cette année visiblement, on insulte les gens. Enfin on le cache dans le code source, avec un peu de chance, personne ne va le voir. Manque de pot, ce coup si, on m’a averti.
Il y a un terme juridique pour ça, mais je ne retombe pas dessus... À si ! Diffamation !

Vous ne me croyez pas, je le vois dans vos yeux ! Un professeur, une personne intègre, intelligente, censée montrer l’exemple aux générations futures, ne peut pas insulter un ancien élève ! C’est impossible.
Ben si, c’est par (si le lien ne fonctionne plus, voici une copie locale du fichier).

Insulte d’Alexandre Plennevaux
Découverte dans le code source des insultes à mon encontre. Super.

Vous l’avez compris, je sens le chien mouillé. Visiblement, il n’a pas encore digéré que je dise franchement ce que je pense de leur enseignement.

Mais même si je critique, parfois fortement, je reste poli dans mes propos. J’argumente, je fais des phrases. Ici nous avons clairement un exemple de l’âge mental de ce professeur : 11 ans, cours de récréation. Vous avez vraiment envie d’étudier avec ce genre de personne ? Parce que oui, il enseigne !

Ça fait presque 1 an que j’ai quitté cette école, et ça n’a pas l’aire de s’arranger.

1 Message

  • Quand @pixeline insulte un ancien élève de l’#ESIAJ dans son code source.

    Le 11 février 2013 à 17:24 par Elève de Jacquard

    Perso, je suis tout à fait d’accord avec toi. Une fois encore Pixeline se fait passer pour un crétin complètement immature. On commence à s’y habituer... Remarque, très peu de « professeur » on leur place dans cette section : manque de respect, immaturité, ... et j’en passe !
    Cette section est une grosse plaisanterie, avec des étudiants qui ont la grosse tête et qui se prennent pour des dieu. Au secours, ou va le monde...

    Courage et toi, et te laisse pas faire par cette abrutis de Plennevaux, regarde ses travaux, il est plus que nul et se prend pour un crac du web....

    Répondre à ce message