var Phenix = function () {
Troll du Web depuis 1996

Quand on me solicite pour faire de la promo...

J’ai été contacté par un certain Julien. Il me dit qu’il aime mon site et qu’il souhaite s’en inspirer.

Jusque là, pourquoi pas ! Je lui réponds donc que je suis d’accord, du moment qu’il ne s’agit pas d’un copier/coller de mes contenus.

Le masque tombe dans le mail suivant :

Nous sommes donc face à quelqu’un qui souhaite faire sa promo. Un échange de lien, selon une technique vieille comme le monde : je te frotte la manche en te disant que tu es beau, puis je te demande un service.

Il aurait dû regarder de plus près mon site, il se serait sans doute rendu compte de mon caractère. Bref, puisqu’il veut qu’on parle de son site, on va en parler. On ne va pas refuser un troll velu offert sur un plateau, non ?

Concernant le site, il s’agit d’un clône de chatroulette, un concept absolument pas original, épuisé depuis longtemps. Du vu, du revu, et... voilà.

Notez quand même que c’est un chatroulette français ! J’ai toujours trouvé que c’était parfaitement ridicule ce genre de mention, étant donné la nature sans frontière d’Internet. Un site n’est pas un pays, il est partout en même temps.

Alors, c’est un site interdit aux mineurs. Comme ça, on n’aura pas à censurer les parties génitales des exhibitionnistes, comme sur le chatroulette original. Pratique.

Au-delà de la découpe HTML foireuse sur mon Firefox chéri, ils n’hésitent pas à jouer sur la corde sensible si chère aux Français. Les Américains ont le patriotisme, les Français ont leur amour, gloire et bonheur... Ha non ! C’est liberté, égalité, fraternité. Je confonds toujours.

Bon, rentrons dans le vif du sujet ! Chatons avec des inconnus, c’est tellement marrant ! Surtout quand le site te géolocalise ! Ben oui !

Alors qu’est-ce qu’on trouve sur ce site ?

Une bite ! Comme sur chat roulette !
Une bite pudique ?
Michael vendetta ?
Une autre bite...
Un autiste ?
Une émo.

Et puis soudain !!

Ho my fucking god ! Une fille veut me parler ! Vite ! Je clique !

Ha ben non ! Perdu...

Fuck... Bon, je retourne sur mes Cam, déçu que je suis.

Woot ! oO
Encore ?! Putain...
Il a l’air chaud le pompier...

Bon, à un moment, j’en ai eu marre de toutes ces bites et j’ai noté le bouton « fille » à côté.

J’ai cliqué dessus et...

Encore raté !

Bref ! Ce site, c’est de la vaste couille, au sens propre comme au sens figuré du terme !

Voilà Julien. J’espère que tu es satisfait de mon travail.