var Phenix = function () {
Troll du Web depuis 1996

Compte rendu du séminaire Web mobile.

images_1287526899.jpg

Comme dit dans un précédent article , j’ai été hier au séminaire web mobile organisé par la Haute Ecole Albert Jacquard. Alors, oui c’est un compte rendu, seulement de la première partie, mon cerveau aillant abdiqué au cour de la seconde conférence.

J’allais à ce séminaire avec une idée bien arrêtée : le web mobile, je n’y crois pas aujourd’hui et j’attends avec impatience demain pour m’y mettre. Ce sujet divisais pas mal les étudiants.

Cela dit, je suis plus que jamais convaincu que le Web mobile va encore demander beaucoup de temps avant d’être utilisable sans ce prendre trop la tête.

La première conférence, commence par mettre en valeur les supers avantages du Smartphone : Accéléromètres, réseaux sociaux, capteurs optiques... Je ne vous fait pas toute la liste, vous la connaissez. Plus on avance dans la présentation, plus je constate que c’est le bordel : Il y a bien plus OS que sur PC, des tailles d’écrans pour tous les goûts, sans parler de la navigation, tactile ou non, du nombre de touche... Les problèmes sont légions.

Du coup, la tentation semble grande de ne faire que du iPhone, car les seules points positifs que j’ai relevé était pour la marque à la pomme.

La seconde conférence, de deux stagiaires cher Alcatel, qui on développé une application iPhone m’a montré qu’il y avait pas mal d’ennui avec la pomme. Les problèmes sont aussi très nombreux : quels langages utiliser ? Est-ce que l’appleStore va accepter ça ? Utilisation obligatoire de Xcode (Logiciel Mac only bien sur) et encore d’autre chose que j’ai oublié.

S’il nous on bien montré le produit fini, j’aurais aimé en savoir plus sur la manière dont c’est codé, ça dois être un joyeux bordel de brick et de brock. Cela, c’est un peut comme toutes les technologies web.

Cela dit, ils ont partagé avec nous quelques liens intéressants :