var Phenix = function () {
Troll du Web depuis 1996

Aperçus logiciel : Smultron 5 n’est pas mal du tout !

Smultron IconeEn tant que développer web, je teste toujours tout un tas d’éditeurs de code, avec un jour l’espoir de trouver LE bon éditeur, celui que je vais adorer et ne plus lâcher.

Pour le moment je codais avec la version d’évaluation de Sublime Text 2. Il est sexy, mais je trouve brouillons dans ça réalisation. Devoir éditer du XML pour créer un snippet, c’est pas super ergonomique !
D’autant que son prix refroidit : 59$ pour une licence !

Je n’ai jamais trouvé d’éditeur de code qui me satisfait entièrement : Sublime Text est trop complexe à configuré, Netbean et Eclipse sont des usines à gaz fabriqué sur java, Coda et Espresso sont super cher et ne sont pas des plus performants, surtout niveau ergonomie.

Je suis tombé au détour d’une news MacGeneration sur Smultron 5 qui s’adapte à Mountain Lion et en profite au passage pour faire raquer tous ceux qui ont acheté la version 4 : ils devront acheter la mise à jour vers la version 5, uniquement compatible avec le dernier félin d’Apple.

Je me suis dit que c’était une bonne occasion de tester ce logiciel, puisque je l’avais abandonné le jour où il est devenu payant. Ça doit dater de la version 2. On est à la version 5, et comparé aux autres logiciels, il est vraiment donné : 3,99€ sur cette invention satanique qu’est le MacAppStore !

Smultron 5

Capture-d'écran-2012-08-18-à-19.24.59-650x312.png
Smultron 5 a l’ouverture

Ce qui justifie l’unique compatibilité avec Mountain Lion, c’est sans doute la synchronisation avec iCloud et les fonctions de partage dont l’utilité est vraiment relative.

Fonction de partage de Smultron 5

Autant le dire tout de suite, j’ai adopté Smultron.

Pas de menu préférence : tout dans les menus

Aussi curieux que cela puisse être il n’y a pas de menu « préférence », on active ou désactive des options via les menus. Un choix intéressant et en dehors des standards : pourquoi pas !

Il y a pas mal de fonctions intéressant comme le passage à une interface sombre , ce qui pour moi est juste indispensable, ça épargne l’énergie, l’écran et mes yeux, que du bonheur.

Une des grosses forces de Smultron, et c’est la fonction qui m’a convaincu de l’adopter, c’est ce qu’ils ont traduit par « gestionnaire d’extrait » en français. Je suppose que ça s’appelle « Snippet » dans la version anglaise... (D’ailleurs si quelqu’un sait comment changer la langue d’une application de l’App Store ce serait cool !)

Toute personne qui a déjà codé quelques choses sait qu’il va réutiliser les astuces qu’il trouve. C’est l’a qu’interviennent les Snippets, on sauvegarde des bouts de code et on les ajoute en un clic.

Contrairement à Sublime Text, on a une chouette interface pour gérer tout ça :

Smutron Gestionnaire de snippet
Smutron Gestionnaire de snippet

Et quelques fonctions bien sympas pour gagner du temps :

Menu extrait de Smultron 5

Gros point noir : l’autocomplétion

Dans cette version, la complétion de texte est une pure saloperie, premièrement, j’aimerai savoir quel est la méduse qui trouve que ALT+ESC c’est une bonne combinaison de touche pour activé cette fonction ?

<span class="caps">ALT</span> + <span class="caps">ESC</span>

Ensuite je voudrais bien savoir pourquoi il m’affiche tout le dictionnaire ? Ce limité aux fonctions du langage dans lequel je travail, ce serait bien plus cool !

Trop de mot tue le mot<small class="fine"> </small>!

Je pense que c’est un bug et que ce sera corrigé dans une prochaine version... Enfin j’espère !