var Phenix = function () {

Troll du Web depuis 1996

Dymo Label Writer 450 sous Linux Mint 19.2

Il y a un paquet Ubuntu printer-driver-dymo.

Voir : https://doc.ubuntu-fr.org/dymo

Une fois le driver installer, CPUS semble voir correctement la Dymo et permet même de choisir le format d’étiquette.
L’imprimante est correctement listée.

Par contre impossible d’imprimer depuis un logiciel classique.
L’astuce est d’installer gLabels, de sélectionner le format et cela imprimera !

Il est aussi possible de partager la Dymo en réseau. J’utilise gLabels sur mon portable pour imprimer sur la Dymo de ma tour.

Attention à bien cocher la case « publier les imprimantes » dans les paramètres de Linux Mint :

Sous Windows, le logiciel de Dymo (DYMO Label) pour faire des étiquettes ne semble pas fonctionner avec cette configuration.



Corriger le problème d’acces root sous mysql 5.7

Lorsque l’on installe mysql 5.7, l’utilisateur root ne peux pas ce connecter à la machine. C’est normal bien entendu.

Ne faite jamais cela sur une machine de production !

On peux cependant corriger cela :

Pour ce connecter à Mysql :
sudo mysql -u root

Ensuite, on utilise autorise root a ce connecter :

  1. USE mysql;
  2. UPDATE USER SET plugin='mysql_native_password' WHERE USER='root';
  3. SET PASSWORD FOR root@localhost=PASSWORD('root');
  4. GRANT ALL PRIVILEGES ON *.* TO root@localhost IDENTIFIED BY 'root' WITH GRANT OPTION;
  5. FLUSH privileges;
Voir en ligne : https://superuser.com/a/1129234

Les macros avec evil-mode

J’ai enfin compris comment utiliser les macros d’Emacs avec Evil-mode.

Dans un premier temps, il faut définir une macro avec q + une lettre qui servira pour rappeler la macro. A priori, n’importe quelle lettre peu être utilisé. J’ai pas tout testé cependant.

Ensuite, définissez normalement votre macro et arrêté l’enregistrement quand vous voulez avec q.

Il suffit alors d’utiliser @ - la lettre pour appeler la macro !
Du coup, il est possible d’enregistrer plusieurs macros sur différentes lettre, cela peut être bien pratique :).

En résumé :

  • q a pour démarrer la macro sur la lettre de votre choix (ici a).
  • q pour arrêter l’enregistrement
  • @ - a pour lancer la macro
Voir en ligne : How can I save evil-mode (vim style) macros to my init.el ?

Spacemacs et Typescript sous Windows

Si vous utilisez Spacemacs pour faire du TypeScript sous Windows, vous avez certainement remarqué que l’auto-complétion est a peine utilisable tellement c’est lent. Souvent, taper une méthode complètement va plus vite que d’attendre que l’auto-complétion ne vous la propose.

La faute à Windows bien entendu ! De manière générale, Emacs tourne bien plus lentement sous Windows.

Bref, c’est chiant et pour les gens comme moi qui trouve que VScode c’est pas terrible comparer a Emacs/Spacemacs, j’ai trouvé une solution sur le Github de flycheck. Il faut ajouter ce bout de code dans votre dotspacemacs/user-config

  1. (eval-after-load 'flycheck
  2.    '(setcar (memq 'source-inplace (flycheck-checker-get 'typescript-tslint 'command)) 'source-original))

Normalement cela devrait aller beaucoup mieux. En tout cas chez moi cela donne un gros gain de performance.