var Phenix = function () {
Troll du Web depuis 1996

Teste des nouveaux outils de photoshop CS5

Il y a peu, Abode sortait la version CS5 de Photoshop et nous présentait de nouveau outils révolutionnaires, dans une vidéo qui a fait rapidement le tour du web.

Quand j’ai vu cette vidéo pour la première fois, je me suis dit qu’ils avaient choisi leurs images pour que cela fonctionne, mais à quoi s’attendre dans la réalité ? Est-ce que cela va marcher aussi bien que sur la vidéo ?

Adobe donne quelques explications techniques dans une autre vidéo . Le principe en lui-même est très puissant, mais cette vidéo met en avant quelques choses d’important : si l’élément n’existe pas déjà dans l’image, ça risque de ne pas super bien marcher. C’est logique, le logiciel ne peut créer ce qui n’existe pas.

J’ai reçu, il y a peu, une demande de retouche d’image pour un folder, mais elle ne convenait pas tout à fait. La personne avait 2 demandes : Rendre le chien moins flou et supprimer le pilier.

Voici l’original :

images_1277989318-647x433.jpg

Quand j’ai vu la tête du dit pilier, je me suis dit que ça n’allait pas être une partie de plaisir. Mais c’était l’occasion de tester ces nouveaux outils.

Premièrement il faut savoir que cet outil se trouve sur l’outil correcteur localisé (Alias le sparadrap)

images_1277994511.png

Il faut ensuite activer le « Contenu pris en compte ». Cher moi s’était activé par défaut.

images_1277994910-650x30.png

Une fois cette option activée, il suffit d’attaquer l’image directement. (Penser quand même a dupliqué le calque hein). Cette fonction est aussi disponible en sélectionnant et en suppriment une partie de l’image (cf : la première vidéo).

Premier constat : Sa marche nickel ! Photoshop me crée tout seul un arbre et efface le pilier. Dingue, je suis bluffé.

Enfin cette impression ne dure pas, car arrivé sur la partie la plus complexe, celle du grillage et du chien, l’algorithme commence à faire n’importe quoi, et place des éléments n’importe ou et n’importe comment. L’image est devenue trop complexe.

Après quelques heures de travail je suis arrivé à un résultat plausible :

images_1277989731-647x433.jpg

Je pense que cet algorithme est en lui même très efficace, mais il ne lui manque qu’une possibilité : pouvoir exclure des zones de l’image. Ça aurait été nickel si j’avais pu lui dire d’ignorer le chien dans ses calculs. J’ai du pas mal ruser pour finir l’arbre, car il ajoutait des morceaux du chien un peu partout.

Au final je pense que ces outils sont un grand plus et qu’ils seront souvent utilisés pour des textures. On peut même pousser leur utilisation pour effacer des objets, à condition toutes fois que l’image ne soit pas trop complexe. Au finale, on est gagnant en termes de temps et d’énergie.