var Phenix = function () {
Troll du Web depuis 1996

Trucs et astuces


#Firefox à la ramasse ? Virez Firebug !

Comme beaucoup de développeurs web, j’ai toujours délaissé l’inspecteur natif de Firefox pour le remplacer par Firebug.

À l’époque il n’y avait pas de comparaison possible, l’inspecteur de Firefox était un jouet par rapport à Firebug.

Mais ils ont fait du chemin, et après une petite semaine d’utilisation, il remplace avantageusement Firebug : Firefox est beaucoup plus réactif !

J’avais toujours des problèmes avec Firefox, surtout quand je restais dessus de longues périodes avec mise en veille de l’ordinateur, il devenait poisseux, lent. Depuis que j’ai désactivé Firebug, tous ces problèmes on disparut (sparus) !

Bref, pour retrouver un navigateur réactif, il faut prendre un peu de temps pour s’habituer à l’inspecteur natif qui est tout aussi bien que Firebug aujourd’hui.


Activer les plugins sur demande (Firefox)

Depuis la dernière version de Firefox, plus besoin d’installer Flashblock et autres, il en existe un natif à Firefox.
Qui d’ailleurs ne s’arrête pas au flash, il fait tout les plugins.

Pour l’activer, tapez dans la barre d’URL :

about:config

Cherchez « plugins.click_to_play » et passez le a true.

C’est fini !


Fish Shell, un shell tout en couleur !

Voilà une petite trouvaille vraiment indispensable si on travaille beaucoup en ligne de commande : Fish Shell.

Il apporte tout un tas de fonctions hyper intéressantes que ce soit pour ceux qui débutent avec la ligne de commande où si on est un utilisateur avancer : autocomplétion, suggestion, historique, etc.

Je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi les autres shell ne sont pas aussi évolué.

Il dispose même d’une web interface en python pour personnaliser tout ça dans les règles ! Que du bonheur.

  1. fish_config
Interface web de Fish Shell

Par contre, il ne prend pas en charge le fichier .profile que vous pourriez avoir créé. C’est relativement embêtant.
Heureusement, j’ai fouillé la doc pour trouver. Il faut créer :

  1. ~/.config/fish/config.fish

Qui se comporte comme un .profile ;).

Cerise sur le gâteau, c’est une licence GNU :)


Ajouter Sublime Text 2 à votre terminal

Je suis un grand fan de l’éditeur de code Sublime Text 2 et aussi, un grand fan du terminal. Et j’ai toujours regretté de ne pas pouvoir utiliser l’un dans l’autre sur mon Mac.

Eh bien, j’ai découvert que c’était possible ! Il y a même une page de documentation dédiée.

Mais je n’aimais pas trop la méthode des liens symboliques. D’abord parce que taper « subl » c’est deux lettres de trop pour moi. Ensuite parce que je trouve ça un peu sale.

Voici une autre méthode :

Ouvrez un terminal et tapez.

  1. nano .profile

Vous devriez avoir un truc qui ressemble à ça avec moins de texte dedans :

nano .profile

Ensuite, déplacez-vous en fin du fichier et ajoutez le code suivant :

  1. # Lancer sublime text
  2. alias st="/Applications/Sublime\ Text\ 2.app/Contents/SharedSupport/bin/subl"
  3. # Sublime text 2 en éditeur par défaut
  4. export EDITOR='st -w'

La première ligne ajoute la commande « st » pour ouvrir Sublime Text, la seconde le définit comme éditeur par défaut du terminal.

Fini d’ouvrir des trucs dans nano !