var Phenix = function () {
Troll du Web depuis 1996

OSX

Mac OS 10.9 Maverick gratuit vive le Rolling Release

Apple donne un truc gratos ! C’est la fête du slip !

C’est tellement rare que cela mérite quand même d’être souligné, Maverick est gratuit pour tout le monde, comme ça, pouf (puf ?).

Bon bon, en dehors de cela, qu’est-ce que cela cache ? Parce que bon... Quand il y a plein de pigeons (dont je fais partie, hein) qui veulent bien payer pour une mise à jour, franchement, pourquoi ils se privent ces cons ?

Un seul OS à maintenir, à terme ?

Les mises à jour sont gratuites, mangez-en ou allez vous faire foutre. (en gros).

Ça coûte moins cher et c’est plus efficace de se concentrer sur une seule version d’un logiciel plutôt que d’en supporter plusieurs en même temps. Et si vous ne faites pas les mises à jour ? Bah pourquoi ? C’est gratuit, on vous dit !

On finit en Rolling release les gars !

Bah oui, comme ça, on sort encore plus de nouveautés qui n’en sont pas vraiment, c’est bon pour notre image quoi.

Mais ils ne peuvent faire cela efficacement que s’ils n’ont qu’une seule version de l’OS. Donc, on va le donner gratuitement et personne, ainsi, n’aura d’excuse pour ne pas faire la mise à jour.

D’ailleurs, quand on voit le taux de pénétration de la bête sur Mac4Ever, on se doute qu’Apple va y arriver.

Ce n’est pas vraiment un mal, les systèmes en rolling release concentrent l’effort des développeurs et accélèrent l’implémentation de nouvelles fonctionnalités.

On renforce encore GateKeeper

Ça aussi c’est la fête du slip. GateKeeper c’est le verrou qui, bientôt, forcera tout le monde à passer par le MacAppStore pour installer une application. Mountain Lion apportait un système qui bloquait l’utilisation d’applications non signées, Maverick apporte le « tu ne seras pas root si tu n’es pas signé ».

Ce système a déjà fait du dégât dû coté de MAMP PRO

Combien de temps est-ce que l’on va encore pouvoir contourner ce système liberticide ? Je me le demande.

C’est la foire au bug !

En tout cas, cette version m’a marqué du faite d’un nombre de bug relativement visible et important.

Par exemple, quand on sort un onglet du Finder, on se retrouve avec une sorte de mini fenêtre impossible à fermer.

Ou encore ce splendide bug du dashboard :

Sans parler des fenêtres du Finder que l’on clique à travers des applications (et qui donc repasse devant). Ou encore le faite que beaucoup d’application sont cassée chez moi... LittleIpsum et Moom entre autres :(

Mais bon, il faut toujours attendre la version 10.X.1 pour que ce soit vraiment bien.


Open Source sur Mac jusque ou je peux aller ?

C’est une question que je me pose de plus en plus. J’utilise un système propriétaire complément fermé. Il marche bien, je n’ai pas à m’en plaindre.

Mais j’ai toujours aimé l’esprit de l’open source, sans toute fois adhérer aux idées extrémistes comme quoi un logiciel propriétaire est d’office a bannir. C’est une vision bien trop étroite, car dans beaucoup de secteurs les logiciels open source sont inexistant, ou bien moins performant.
Souvent quand on fait remarqué a un libriste que tel ou tel logiciel ne convient pas, il nous sort le classique « C’est open source, si la fonction te manque, il suffit de la créer ». Tout le monde n’est pas capable de faire ça, et on ne peut pas demander a, au hasard, des chercheurs en médecine de maitriser en plus le C++.

Bref, j’arrête la digression ici. J’ai voulu mettre un maximum de logiciel open source sur mon mac pour voir ou je pouvais aller dans cette logique.

Etat actuel

Navigateur Web :

index.pngChromium ! Avec son copain Chromatic . Tous les jours je télécharge ma petite mise à jour. On n’est pas obligé de prendre les versions nightly, vous pouvez choisir la version stable de Chromium. Mais c’est tellement jouissif de se dire que plus à jour que nous c’est impossible ;).

Ben alors ? Et Firefox ?!

Non, je n’utiliserai pas un navigateur qui ne respecte pas un minium les standards de mon OS... Firefox doit être le dernier logiciel à ne pas être à jour... Ça fait plus d’un an maintenant que les barres de défilement disparaissent sur Mac...

Gestionnaire de tâche :

iosicon.pngJ’aime avoir un logiciel ou je note tout ce que je dois faire. Sur Mac, si vous avez 49,99$ à jeter, vous pouvez acheter Things 2...

Pour les radins comme moi, Apple fournit le bien nommé « Rapple ». Je ne l’aime pas... Plus je l’utilise moins je l’aime...

Mais hô joie ! Wunderlist est open source ! Oui, moi aussi j’ai été surpris, j’étais persuadé du contraire. Les sources sont sur GitHub ...

Bon ce n’est pas la dernière version, j’avoue. Si quelqu’un a plus d’info sur le statut des versions 1.2.

Petit bonus, Wunderlist est disponible sur ... Tous les appareils ! iOS, Android, MacOS, Linux, Windows...

BitTorrent :

transmission.png

Oui, depuis la mort de Megaupload, le torrent est de retour. J’utilise depuis des années  Transmission . C’est open source et super léger. Un indispensable !

Suite bureautique :

Alors ici c’est la foire ! Vous avez le choix principalement entre OpenOffice et LibreOffice . J’ai choisi le second parce qu’ils n’ont pas été rachetés par oracle...

Compresseur/décompresseur de fichier :

J’utilise The Unarchiver depuis que j’ai un Mac. Mais il est sous GNU Lesser GPL ... Bon c’est mieux que rien, au moins il est open source... On ne peut pas le modifier par contre...

Pour compresser, j’utilise le menu du Mac qui me fait un zip, pour quoi faire compliquer ?

Lecteur vidéo :

Je n’ai pas besoin de vous présenter VLC .

Mon moteur de recherche :

logo_homepage.normal.v102.png

J’ai abandonné Google pour Duckduckgo (ce nom est absolument ridicule). Même si le moteur en lui-même n’est pas vraiment open source, ils semble faire des efforts dans ce sens .

Les logiciels trop bien, mais qui ne sont pas open source

C’est logiciel là, je ne leur ai pas encore trouvé d’équivalent open source. C’est dommage, car ce sont des softs que j’apprécie.

  • Transmit : Parce que Filezilla est atroce et vraiment pas intégré à OSX.
  • Sublime Text 2 : Parce que c’est un éditeur de code de fou furieux malade mental ! Je vais certainement acheter une licence, c’est vous dire !
  • iTunes : Tout le monde le déteste, mais y a t’il vraiment une alternative ? Sans compter que je dois synchroniser un iPad et un iPhone.
  • Tweetbot : Un client twitter open source ? Ça existe ?
  • Dropbox et Droplr : je n’ai pas encore trouvé un Cloud aussi bien intégré en open source, j’aimerai bien en trouver un basé sur le protocole FTP/SFPT.
  • Mail.app : Il y a bien Thunderbird... Mais moi je n’aime vraiment pas !
  • Le bazar Adobe : Les logiciels opens sources font de mieux en mieux dans le domaine du graphisme... Mais Adobe aussi ! Et ils ont toujours 4 ou 5 tours de terrain en plus. Ils ont le monopole, c’est malheureux.
  • Antidote HD : Il y a bien une alternative appelée LanguageTool , mais écrite en Java.
  • AppCleaner : gratuit, mais pas open source.
  • Evernote : Couteau suisse de la prise de note.

S’il y a bien quelques choses qui m’énervent avec l’open source, c’est qu’ils attendent toujours que des sociétés imposent leur logiciel propriétaire fermé pas beau pour se réveiller. L’exemple le plus parlant est le graphisme, très rare sont les professionnels qui travail sous Gimp...
On le voit aussi avec le « Cloud », les logiciels sont massivement propriétaire sans aucun équivalent open source digne de ce nom.


Mac OS X 10.8 Mountain Lion première impression

Comme je l’ai fait avec la version 10.7 je vous donne ici mes premières impressions sur le nouveau félin d’Apple, Mac OS 10.8. Je l’utilise depuis quelques heures maintenant, c’est donc à chaud que j’écris ceci.

Comme avec Lion, je ne vais pas revenir sur toutes les nouveautés, les sites de presse Mac vous spamment bien assez avec tout ça. Je reviendrai simplement sur quelques logiciels. Ceux qui vous impactent réellement.

Notes, Rappels, et Contact

Ils font parties des "grosses" nouveautés du félin, ils se synchronisent avec iCloud.

Quand on a goûté à Evernote , le logiciel " Notes " fait un peu pâle figure. Elles ont le bon goût de ne plus être liées aux mails et de fonctionner avec iCloud. Si vous prenez des notes rapides, ce logiciel sera parfait.

Capture-d'écran-2012-07-25-à-22.00.32-578x433.png

Rappels fait sortir les « Rappels » de iCal pour les mettre dans un logiciel dédié. Une bonne chose, car la gestion était catastrophique dans iCal (qui s’appelle maintenant Calendrier ). Maintenant, c’est vraiment utilisable, et synchronisé avec iCloud bien sûr.

Capture-d'écran-2012-07-25-à-22.05.44-431x433.png

Contact , anciennement « Carnet d’adresse » corrige les énormités ergonomiques qu’il avait pour devenir utilisable :

Contact

Safari entre dans le 21è siècle, hourra !

Safari a repris sa place de navigateur par défaut sur mon Mac avec l’arrivée de l’omnibar (native). C’est pas trop tôt ! Un nouveau gestionnaire de mot de passe très efficace, un mode pour exposer les onglets, une symbiose avec les autres Safari via iCloud. Que demander de plus ? Ils ont fait aussi bien que Google.

On a pas encore les onglets à la mode Chrome, c’est-à-dire au dessus. Mais en-a t’on vraiment besoin ?

La vitesse est aussi au rendez-vous puisqu’il va aussi vite que Chrome… Rapport sans doute à la version de Webkit.

Le centre de notification

A coté de Spotlight, une nouvelle icône fait son apparition :

Notification center

J’avais très peur de ce truc. Je pensais que si on recevait une notification, il s’ouvrait ! Ce qui aurait été très ennuyant. Mais non, c’est une bulle « Growl like » qui apparaît, en cliquant sur cette icône on a droit à l’affichage de la liste des notifications. Ouf.

Astuce : ALT + Clic sur l’icône pour désactiver les notifications.

Rien à dire, c’est propre, en tout cas pour l’utilisateur. A voir maintenant si l’implantation de ce système n’est pas trop complexe pour les développeurs, sinon Growl a encore un bel avenir.

Les mises à jours logiciel sont mortes, vive le MacApp Store (ou pas !)

Fini le Software center toutes les mises à jours passent par le MacApp store.

Mise à jour via le MacApp Store

Je ne sais pas si c’est un bien ou un mal. Je dirais que ça rend les utilisateurs dépendants du MacApp Store… Non c’est un mal !

GateKeeper, FEAR !

Là commence la suprématie d’Apple sur le Mac, autant avant, on pouvait facilement faire ce que l’ont voulait avec notre machine, autant Gatekeeper met en place un système dangereux !

Gatekeeper

Une fois que Mountain Lion sera bien implanté dans nos Mac, Apple n’aura plus qu’à faire une petite mise à jour pour supprimer les 2 dernières options et voilà ! Nous serons prisonniers du MacApp Store !

Ce sera le début du JailBreak sous MacOs ... J’avais déjà crié au loup avant ( ici et ici ). Force est de constater qu’Apple prend de plus en plus cette direction , pour plusieurs raisons :

  • L’argent.
  • L’argent.
  • Le contrôle.
  • La sécurité, vu qu’on passe par le MacApp Store, le risque de virus est grandement réduit.

 Conclusion

Est-ce que ça vaut les 16€ que j’ai payés ? Aucune idée, il y a selon Apple 200 nouveautés. De toute façon, on ne coupera pas aux mises à jours, donc autant les faire.

Apple est comme toujours sur une pente raide aux niveaux des libertés des utilisateurs , ils continuent d’appliquer la logique iOS au Mac, et ce n’est pas toujours une bonne nouvelle. Les Mac sont souvent pointés du doigt comme des machines ultra propriétaires, fermées comme jamais aujourd’hui. Bientôt, il faudra un compte développeur Apple pour faire des programmes, comme sur iOS…

Ajoutez à cela que le Macbook Pro Retina n’est absolument pas modifiable grâce à sa batterie collée, sa RAM soudée et son disque dur bizarre…

Je pense que le jour où je ne serai plus le seul maître à bord du Mac, mon écosystème informatique va changer…


Tweetbot pour Mac est arrivé !

Tapbots , l’éditeur du célèbre Tweetbot , un client twitter pour iPhone et iPad vient de compléter sa gamme par la version Mac , ho combien attendue.

TweetBot pour MacOs
Qu’il est bô le nouveau !

Cette version alpha reprend le design des autres versions de Tweetbot. J’aime tout particulièrement la barre de navigation latérale qui propose TOUTES les options. Et pas une version allégée, comme la cliente de Twitter.

Toutes les fonctions de Tweetbot iOS ne sont pas encore dedans, mais le logiciel est déjà bien fonctionnel !

Le seul petit défaut que je lui trouve pour le moment : pas de gestion des « gesture ». Sinon, c’est que dû bon, mangez-en !

Comme le site de tapbots est un peu mort suite au flux de twittos en manque de nouveauté, je fais ici un lien miroir pour télécharger l’alpha :

Tweetbot 0.6 Alpha


iColor : n’ouvrez plus photoshop pour séléctionner une couleur

Si comme moi vous faites partie des gens qui ouvrent Photoshop simplement pour avoir le code hexadécimal d’une couleur et que ça vous broute de lancer cette usine à gaz simplement pour ça, j’ai une solution !

Capture-d'écran-2012-06-29-à-16.15.30.png

iColor : un petit soft de rien du tout qui vous permettra de choisir une couleur. Adieu l’usine quand vous faites du CSS !

Ce soft n’a qu’un seul défaut, il utilise le nuancier de Mac OS, dont la précision est juste totalement nulle !

Capture-d'écran-2012-06-29-à-16.17.27.png

Qu’à cela ne tienne ! Color Picker peut utiliser des plug-ins, après environ 3 minutes de recherche google, j’ai trouvé un beau plug-in : ANTETYPE Color Picker .

En combinant les deux, on obtient quelque chose de très utilisable qui remplace à merveille Photoshop :

Capture-d'écran-2012-06-29-à-16.22.09-650x369.png

Installer le plug-in

Je trouve que l’explication pour installer ANTETYPE Color Picker est vraiment incomplète, donc voici un détail :

  • Shift + cmd + G (ou aller -> aller au dossier) dans le Finder.
  • Se rendre au dossier : /Library/ColorPickers/
  • Coller le fichier du plug-in, Finder va vous demander votre mot de passe.
  • C’est fini !