var Phenix = function () {
Troll du Web depuis 1996

Apple


Ce qui ne va pas chez #Apple ?

Bien que je n’utilise plus de produit Apple depuis un petit moment à présent, je suis de loin l’actu de la pomme.
Comme beaucoup, ma réaction a été simple :

Puis je suis tombé sur cette vidéo de Steve Jobs résumant parfaitement le problème actuel :



#Apple, qu’est-ce que tu as foutu avec iBook ?!

C’est vrai quoi

Depuis OSX 10.9, aka Maverick, on est obligé de passer par iBook pour synchroniser des bouquins sur un iBidule.

Jusque là, pourquoi pas, seulement voilà, iBook est un logiciel bâclé, à peine commencé. Même pas un bêta... Un Alpha, et encore.

J’ai plus de 32 Go de BD numérisées, je préfère lire sur iPad pour des raisons de place, mais aussi pour le rétro éclairage, qui donne vie aux couleurs.

Bref, avant, je connectais mon iPad, et je déplaçais simplement mes fichiers sur l’icône de l’iPad qui les synchronisait. Pas de chichi, j’avais mes fichiers j’étais content, j’allais les lires dans mon fauteuil. J’étais heureux.

Puis vient Maverick

Apple a sorti en grande pompe (funèbre ?) la nouvelle version d’OSX, avec à la clé iBook, un logiciel pour gérer des bouquins. iTunes pour les livres.
Je n’ai rien contre iTunes, il fonctionne très bien chez moi (sur Mac, sous Windows c’est tout de suite moins cool).

Je me suis dit que j’allais enfin pouvoir gérer mes Bds via un logiciel qui me faciliterait la vie. J’en cherche un depuis longtemps sans trouver mon bonheur.

Je me suis empressé de faire la mise à jour gratuite ! Et ce fut la déception.

Le logiciel est bourré de défauts :

  • Impossible d’importer directement dans une collection.
  • Impossible d’importer en masse, s’il y a trop de documents, rien ne s’importe.
  • D’ailleurs, aucune barre de progression ne s’affiche pour l’import, pratique quand on a des gros fichiers.
  • Aucune métadonnée éditable.
  • Aucune gestion des « séries », en dehors du système de collection (bof).

Le pire sera l’absence de connexion directe entre les iTrucs et iBook, on passe par ... iTunes, qui vous met tout en vrac :

Il faut un écran 4K pour afficher un peu plus de livres. Et ce ne sera même pas plus pratique, tout est en vrac, avec quelques options de tri basique.
À quoi bon passer par iBook ?

Si je résume :

Avant :

Finder => glisser sur l’iPad dans iTunes => iPad

Maverick :

Finder => iBook => iTunes => onglet livre => sélectionner le/les livre(s) => synchroniser => attendre la fin du backup iTunes => iPad.

iBook c’est 0 fonctionnalité, pour moi il manque tout ça :

  • Exporter dans d’autre format.
  • Marquer lu/non lu.
  • Prendre en charge les .cbr et .cbz, c’est des fichiers compressés
  • éditer les métadonnée, auteur, série, saison, style, etc. C’est un peu la base...
  • Un mode de vu par série, parce que le système de collection est rapidement saturé s’il y en a beaucoup.
  • Un pont avec les iTrucs pour glisser directement les bouquins dessus.
  • Des tags ! C’était le grand truc de Maverick quand même...
  • Contrôler la taille des miniatures... Sérieux même ça ils ne l’ont pas fait...

J’aime beaucoup le système de classement dans le dossier d’iBook :

On fout tout en vrac et gère ça avec un fichier .plist, et on planque tout ça quelque part le dossier bibliothèque de l’utilisateur, histoire qu’il ne retrouve rien. Faire des sous-dossiers pour les séries ? Trop cher ?

Et sinon un point positif ? Ils ont eu la bonne idée de laisser les fonctions de lecture à Aperçu ! Ouf !

Apple... Pourquoi nous imposer un logiciel en Alpha ?


Mac OS 10.9 Maverick gratuit vive le Rolling Release

Apple donne un truc gratos ! C’est la fête du slip !

C’est tellement rare que cela mérite quand même d’être souligné, Maverick est gratuit pour tout le monde, comme ça, pouf (puf ?).

Bon bon, en dehors de cela, qu’est-ce que cela cache ? Parce que bon... Quand il y a plein de pigeons (dont je fais partie, hein) qui veulent bien payer pour une mise à jour, franchement, pourquoi ils se privent ces cons ?

Un seul OS à maintenir, à terme ?

Les mises à jour sont gratuites, mangez-en ou allez vous faire foutre. (en gros).

Ça coûte moins cher et c’est plus efficace de se concentrer sur une seule version d’un logiciel plutôt que d’en supporter plusieurs en même temps. Et si vous ne faites pas les mises à jour ? Bah pourquoi ? C’est gratuit, on vous dit !

On finit en Rolling release les gars !

Bah oui, comme ça, on sort encore plus de nouveautés qui n’en sont pas vraiment, c’est bon pour notre image quoi.

Mais ils ne peuvent faire cela efficacement que s’ils n’ont qu’une seule version de l’OS. Donc, on va le donner gratuitement et personne, ainsi, n’aura d’excuse pour ne pas faire la mise à jour.

D’ailleurs, quand on voit le taux de pénétration de la bête sur Mac4Ever, on se doute qu’Apple va y arriver.

Ce n’est pas vraiment un mal, les systèmes en rolling release concentrent l’effort des développeurs et accélèrent l’implémentation de nouvelles fonctionnalités.

On renforce encore GateKeeper

Ça aussi c’est la fête du slip. GateKeeper c’est le verrou qui, bientôt, forcera tout le monde à passer par le MacAppStore pour installer une application. Mountain Lion apportait un système qui bloquait l’utilisation d’applications non signées, Maverick apporte le « tu ne seras pas root si tu n’es pas signé ».

Ce système a déjà fait du dégât dû coté de MAMP PRO

Combien de temps est-ce que l’on va encore pouvoir contourner ce système liberticide ? Je me le demande.

C’est la foire au bug !

En tout cas, cette version m’a marqué du faite d’un nombre de bug relativement visible et important.

Par exemple, quand on sort un onglet du Finder, on se retrouve avec une sorte de mini fenêtre impossible à fermer.

Ou encore ce splendide bug du dashboard :

Sans parler des fenêtres du Finder que l’on clique à travers des applications (et qui donc repasse devant). Ou encore le faite que beaucoup d’application sont cassée chez moi... LittleIpsum et Moom entre autres :(

Mais bon, il faut toujours attendre la version 10.X.1 pour que ce soit vraiment bien.